Nombre total de pages vues

Introduction

Le souvenir s'efface, se transforme, les écrits restent. Je voulais témoigner d'un moment de vie, un moment de passion, le partager, le faire vivre a travers quelques mots, quelques pensées profondes. Témoigner et dire la vérité sur ce qui se passe dans la tête, non pas de toutes les femmes, mais d'une femme en particulier. Que se passe-t-il lorsque cette femme mariée de 40 ans se lance dans des ébats amoureux et passionnés, lorsqu'elle décide de réveiller sa libido et se lance dans l'échangisme, lorsqu'elle fantasme... a quand remonte cet erotisme? Dans les romans tout est beau, ici, il y a aussi des maladresses. Que se passe-t-il vraiment dans la chambre et dans la tête d'Annelie? Pourquoi son mari ne lui suffit plus ? Comment recours t'elle à une aide extérieure réelle ou imaginaire? Amis voyeurs j'espère vous faire vivre des moments d'érotismes intenses, d'exhibition et de libertinage... Des mots qui laisseront libre cours à l'imagination... A bon entendeur....



samedi 2 janvier 2010

ch.3 Avec son amant...


Enfin ça y est Annelie retrouve Nicolas! Enfin plus besoin de rêve, la réalité est de nouveau un rêve. Ils se retrouvent a l'hôtel comme bien souvent, ce petit hôtel dont ils ont visite presque toutes les chambres. Annelie arrive, Nicolas est deja la impatient, son coeur bat tres fort, elle sent l'excitation monter. Serres l'un contre l'autre dans l'ascenseur, elle l'embrasse passionnement, elle en oublierait presque de descendre. La porte de la chambre a peine fermée ils se jettent l'un sur l'autre. Nicolas pousse Annelie contre le bureau, remonte sa jupe et la caresse en l'embrassant. Annelie sent le désir envahir son corps, empourprer ses joues. Puis il degraffe sa jupe et retire sa culotte, assise sur le bord du bureau, Annelie lui offre son sexe humide, qu'il dévore avidement. Bon Dieu qu'il lui a manque! Elle se laisse aller a cette douce sensation d'une langue sur le clitoris, plaisir divin... Plaisir qui monte, et s'engorge, elle va exploser, des les premières minutes de leur rencontre Annelie s'adonne a un violent orgasme... Le premier d'une longue série...sa tete part en arriere, son corps se raidit, elle a envie de crier... a t'elle crie? Les veines du cou encore gonflées, Annelie se redresse et embrasse Nicolas. Elle aime le goût de son propre sexe sur les lèvres de son amant. Ils s'embrassent, elle reprend son souffle et lui retire son pantalon. Elle aime caresser ce sexe si dur...ce sexe qui semble la reclamer, la desirer. Dans la hate, ils quittent leur chemise, Nicolas embrasse et caresse les seins d'Annelie dont les tetons durcissent. Elle adore sentir le plaisir et le désir de Nicolas grandir. Elle s'agenouille a son tour, et commence a lécher et sucer le sexe de Nicolas, comme elle l'avait tant fait dans ses fantasmes en se caressant pendant ces longs mois d'absence. Elle aime regarder le plaisir sur le visage de son amant, elle joue avec lui, le caresse, le prend dans sa bouche goulumment sans le quitter du regard. Il devient si dur, des petits gemissements de plaisir s'echapent, elle voudrait que ca dure infiniment... Nicolas finit par basculer Annelie sur le lit, il lui écarte les cuisses avec hate et la dévore de nouveau. Ses doigts sont magiques et sa langue si habile. Lui si dure et elle si mouillee... ils ne peuvent plus attendre...Il la pénètre. Elle le sent en elle, au plus profond. Comme un verre d'eau a un assoiffe, ce moment a une saveur exquise. Ce va et vient est delectable. ils sont partis dans un plaisir, un désir qui va durer quelques heures. Orgasmes après orgasmes Annelie finira par ne plus tenir le coup... mais pour l'instant elle savoure chaque mouvement, chaque instant, chaque sensation. Elle ressserre son périnée de temps a autres pour donner plus de plaisir a son amant. Cette succession de pénétrations profondes et de mouvements doux, lui donne tant de plaisir, elle a envie de crier, de rire et de pleurer, elle pourrait le griffer, le mordre, l'embrasser, le caresser. Nicolas le sait, comme maitre du jeu, proprietaire d'une telecommande invisible, il regle les orgasmes d'Annelie, son controle de soi est extraordinaire, Annelie, elle, s'adonne au plaisir. Nicolas se retire et continue la stimulation avec ses mains et sa bouche... Combien d'orgasmes a t'elle atteint jusque la? Difficile a dire, elle est dans un état de transe continuelle, le plaisir est immense. Des orgasmes violents la secouent, ca lui plait. Nicolas s'allonge sur le dos sur le lit mais il n'y a pas de treves dans leur jeu erotique, elle rampe le long de ses jambes et remonte jusqu'a son penis pour lui donner encore plus de plaisir. Ses deux mains et sa bouche, levres et langue, se concentrent sur son sexe durci. Il aime quand elle caresse la base de son pénis , ses bourses, quand elle lèche toute cette zone et joue de sa langue. Elle lèche sa verge de nouveau avant de lui faire pénétrer ses lèvres légèrement fermées puis il s'enfonce dans sa bouche. Elle aime le sentir pret a exploser, entendre ses gemissements de plaisir. Son sexe est si tendu, elle le veut en elle, elle s'assoit sur lui, doucement, tout doucement. D'habitude dans cette position elle aime bouger, être maître du plaisir de Nicolas et du sien. Elle aime se caresser en meme temps et qu'il la regarde.. Mais aujourd'hui elle le laisse guider, les mois de sevrage risquent d'endommager les chairs. Il guide ses mouvements, elle ferme les yeux et savoure, elle se sent maladroite mais apprécie chaque instant. Des petites rotations du bassin, quelques va et vient doux, elle sent contre les parois de son vagin le sexe glissant de son amant. elle le serre, le masse... une douce chaleur l'envahit de nouveau. Ces stimulations de son point G, ces longs moments de douceur intime, de desir charnel la rendent belle. Nicolas se retire avec tacte et delicatesse, Annelie remonte et s'assoit sur son visage. A genoux, elle se cramponne au bord du lit. elle innonde sa bouche, il voudrait entrer en elle.. D'orgasme en orgasme, il ne lui laisse pas de répit , elle n'a plus le temps de redescendre. L'excitation fait battre son coeur a 100 a l'heure, elle ere dans un etat second, un etat de desir, de passion, de plaisir...ne plus redescendre, aller jusqu'a l'epuisement... Elle se retourne et ils finissent dans un 69 parfait. Il caresse, lèche et s'introduit en elle de ses doigts et de sa langue, dans chaque oriffice, chaque recoin de son entrejambe. Par moment le plaisir est tel qu'elle perd sa concentration et arrête de sucer Nicolas. Puis elle devient folle, et le lèche avec ardeur. Annelie s'allonge sur le lit aussi mais la tête aux pieds de Nicolas pendant qu'il sort de son etui un anneau vibrant. Il commence a caresser Annelie avec pendant qu'elle le lèche. Ces sensations sont intenses, plus elle sent le plaisir monter en elle et plus elle a envie de faire exploser Nicolas. Elle prend a son tour l'anneau vibrant et le place a la base du pénis de Nicolas, elle le masturbe et suce sa verge en même temps. Elle sent que Nicolas va craquer. Elle pourrait arrêter et faire durer le plaisir, mais elle n'en a pas le cœur. Il est si prêt de l'orgasme, elle le sent, elle aime ça. Elle continue, comme une folle, il n'en peut plus. il repousse la tête d'Annelie qui continue a le caresser et n'arrête pas les vibrations... Il crit, son sperme gicle sur les seins d'Annelie. Elle aime cette douce chaleur, cette sensation, cette odeur et surtout ce visage deforme par l'orgasme. Elle aurait voulu qu'il jouisse dans sa bouche, sur son sexe aussi... Les deux corps fatigues se relâchent. Annelie profite de cet instant de treve pour se ressourcer. Ces orgasmes a repitition l'ont épuisée. Maintenant ils discutent, tant de choses a se dire, il la fait rire, comme a chaque fois. Elle adore quand il la fait rire. Elle aime se cajoler contre lui. Elle s'y sent bien. Une petite douche, et c'est reparti. Ces deux la ne restent jamais longtemps l'un en presence de l'autre sans se lancer dans des jeux erotiques! Le desir grandit de nouveau, Nicolas caresse Annelie qui perd sa concentration... que disait elle? Il lui pince le bout des seins, fort, comme une petite decharge electrique, elle laisse sortir un petit gemissement... Cette douce souffrance l'excite tant... C'est nouveau ce petit jeu et ça plait a Annelie. Elle aime tout ce qu'il lui fait, c'est toujours pour plus de jouissance, toujours pour un plaisir partage.Elle le laisserait faire absolumennt tout ce dont il a envie, tout l'excite, elle a envie de le rendre fou, il la rend completement soumise elle adore ca. Il coince le bras d'Annelie sous sa tête et tient l'autre fermement d'une main, ce qui lui laisse une main de libre pour faire d'Annelie ce qui lui plait. Annelie se sent impuissante et aime ce sentiment d'être a sa merci. A ce même instant elle aurait aime avoir ces sangles qui la tiendraient attachée au lit et laisseraient les deux mains libres a Nicolas , ces sangles qui la laisseraient impuissante et permettraient a Nicolas d'assouvir ses envies... Les seins stimules, le clito a l'agonie, il a envie de la punir, il gere ses orgasmes et stimulations... comme un metronome bien regle il la fait partir de nouveau dans cette autre dimension ou tout n'est que pur plaisir, même la souffrance n'est que plaisir. Elle se libère et le caresse de nouveau. Elle aime tant sentir ses érections. Elle s'assoit sur lui, bouge le bassin pour exciter leurs zones erogenes, mais cette fois elle ne parvient pas a lui faire l'amour. Elle repense a toutes ces fois ou son mari lui a crie dessus quand ça arrive... panique a bord, elle se sent mal d'un seul coup, les larmes montent mais Nicolas est comprehensif, il se moque tendrement, il est sans doute decu, mais il ne se fache pas. Au plus elle merite d'etre punie... privee d'orgasme ... mais il connait un remède irrevocable, il bascule Annelie et s'occupe se son entrejambe de nouveau avec passion. Que de sensations intenses. Nicolas la rend dingue. Elle a envie de lui, qu'il la prenne, la baise au plus profond de son âme, encore une fois, encore et encore, partir dans des orgasmes....Il lui pince les tétons, la lèche, la pénètre de ses doigts puis s'enfonce en elle. Son pénis en érection glisse tout au fond d'elle, elle le sent, il la pénètre avec force et passion. Dans ce va et vient étourdissant Annelie perd toute notion de temps et d'espace. Sa respiration est difficile, elle halete, pousse de petits cris, sa tête de travers cogne contre le bord du lit, elle a envie de sentir cette puissance, ce cote sauvage, elle a envie d'avoir mal, de ne plus en pouvoir, de crier. D'apnee elle passe en respiration rapide et dans un sursaut final elle sent tous les muscles de son corps se contracter une ultime fois. Encore un orgasme, encore du pur plaisir... L'apothéose, le bouquet final. Les sensations sont décuplées, les odeurs sont si enivrantes, ses baisers si doux... Elle flotte, il se retire doucement et la caresse de nouveau. Annelie n'en peut plus. Son clitoris a du tripler... Il avait raison Nicolas, elle ne tient pas le coup, il va lui falloir de l'aide. Elle y travaille, elle doit rencontrer Rose. Réussira t'elle a amener Rose avec elle lors d'une prochaine rencontre? Annelie est prete a tout pour leur plaisir mutuel. Comment se passera sa première expérience avec une femme? Nicolas se moque... Deux "vierges" dans le domaine, il aimerait bien voir ça .... Le verra t'il? Annelie le souhaite, et si ce n'est pas avec Rose, avec qui il voudra, qu'il lui amene une autre femme, elle le desir....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire