Nombre total de pages vues

Introduction

Le souvenir s'efface, se transforme, les écrits restent. Je voulais témoigner d'un moment de vie, un moment de passion, le partager, le faire vivre a travers quelques mots, quelques pensées profondes. Témoigner et dire la vérité sur ce qui se passe dans la tête, non pas de toutes les femmes, mais d'une femme en particulier. Que se passe-t-il lorsque cette femme mariée de 40 ans se lance dans des ébats amoureux et passionnés, lorsqu'elle décide de réveiller sa libido et se lance dans l'échangisme, lorsqu'elle fantasme... a quand remonte cet erotisme? Dans les romans tout est beau, ici, il y a aussi des maladresses. Que se passe-t-il vraiment dans la chambre et dans la tête d'Annelie? Pourquoi son mari ne lui suffit plus ? Comment recours t'elle à une aide extérieure réelle ou imaginaire? Amis voyeurs j'espère vous faire vivre des moments d'érotismes intenses, d'exhibition et de libertinage... Des mots qui laisseront libre cours à l'imagination... A bon entendeur....



samedi 2 janvier 2010

ch.1 Avec son mari....


3 heures du matin, le corps se fait lourd sur le canapé, la soirée fut tendue, la vodka aide mais Annelie a encore besoin d'une douche pour se relaxer. elle se dirige vers la chambre, légèrement titubante, dénouant ses cheveux en route puis en deux temps trois mouvements elle quitte ses vêtements sur le sol de la salle de bain, et se retrouve sous la douche, la peau nue caressée par l'eau chaude, elle ferme les yeux faisant face au jet d'eau; laisse l'eau couler sur son visage, ses seins, son ventre et finir sur son sexe.. la sensation que l'eau crée sur sa peau réveille son désir érotique. Elle pense a Nicolas, son amant qui sait lui donner tant de plaisir et qu'elle n'a pas vu depuis longtemps... trop longtemps... d'une main douce elle commence a caresser ses seins, son ventre, ses cuisses... elle se tortille, caresse délicatement son sexe, de la main, puis du majeur et de l'annulaire comme un message délicat fait de petits cercles... Annelie les yeux fermes, savoure le plaisir grandissant d'un clitoris qui gonfle. Dans ses pensées lointaines, elle ne réalise pas que son mari, George vient d'entrer dans la salle de bain. Il la regarde se caresser, loin de se douter que c'est a un autre qu'elle pense. Il se déshabille hâtivement et la rejoint sous la douche. il passe derrière elle, l'embrasse dans le cou, caresse ses seins d'une main et caresse son entrejambe de l'autre. elle gémit légèrement. elle aime cette caresse douce, elle voudrait qu'elle dure, mais George se met face a Annelie et l'embrasse, appuyant délicatement mais fermement sur ses épaules pour qu'elle s'agenouille face a lui. Agenouillee Annelie lui prend le pénis entre ses mains et commence a la caresser. Elle le lèche puis l'engloutit, de la tete a la base, elle le prend dans sa bouche en caressant ses bourses. D'une langue pointue elle joue, lèche et dévore chaque recoin. George adore ça, il commence a s'enfoncer plus violemment dans sa bouche . Il coince Annelie contre la vitre, tient sa tête en l'agrippant par les cheveux .Il s'enfonce de plus en plus fort dans sa bouche. Annelie se caresse, elle voudrait tant que Nicolas soit la, qu'il lui tienne la tête, qu'il la caresse. Il est tellement plus doux, tellement plus prevenant... Annelie remonte le long du corps de son mari, frottant sa poitrine, son ventre et son pubis le long de sa verge durcie. puis elle sort de la douche et l'entraîne sur le lit, encore toute mouillée. George pousse Annelie avec force sur le lit et se jette sur elle, il ne l'a plus baisée depuis des mois, il devore ses tetons, les aspire, les mord. Puis il descend entre ses cuisses et la lèche. De sa langue il joue dans la zone humide mais ça ne lui plaît pas, il s'impatiente, fait des hauts de coeur et perd son érection. Alors il remonte et frotte sa verge contre son ventre comme s'il voulait la pénétrer a cette endroit la. Ça l'excite lui...elle, elle regarde le plafond et décide de prendre du plaisir, autant qu'il lui en donnera. elle ferme les yeux et imagine ... des scénarios plus sexy...des rencontres plus coquines et festives, des jeux... alors elle demande a George s'il aimerait de la compagnie. Un autre homme par exemple... il a l'air excite par l'idée au premier abord mais bien vite se ravise et lui demande s'il ne lui suffit pas et si elle a baise avec un autre. Il devient sarcastique et tendu. Il décide alors de lui montrer qu'un seul homme suffit. Il lui écarte les cuisses, violemment . Puis tient les mains d'Annelie attachées, tendues au dessus de sa tête; pour qui se prend elle? Il va lui prouver qu'il baise comme un Dieu. Puis il la pénètre avec force et autorité. Il lui fait mal. Quelques mouvements saccadés de bassins et il s'envole sans qu'Annelie n'ait eu le temps de sentir son point g stimule, sans qu'elle prenne de plaisir, il a fini son affaire! Annelie dont le clito reste a l'agonie demande plus d'attention. Mais comme a chaque fois quand ils font l'amour , rectification quand il fait l'amour, George ne pense qu'a sa satisfaction personnelle, une fois satisfait il va prendre une douche puis regarde la télé. Alors Annelie seule, les cuisses encore écartées, souillée, continue la stimulation inachevée de son clitoris. Une stimulation vaginale accompagnée d'un orgasme clitoridien... Voilà ce dont elle a envie. Elle se caresse, de plus en plus rapidement, voire même sauvagement. Elle se pénètre de ses doigts en même temps, et ferme les yeux pour mieux écouter son corps. Pour mieux imaginer autre chose. Son clitoris gonfle de nouveau, sa tête ballote de droite a gauche, elle se mord les lèvres.... Oh Nicolas si seulement tu étais la...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire