Nombre total de pages vues

Introduction

Le souvenir s'efface, se transforme, les écrits restent. Je voulais témoigner d'un moment de vie, un moment de passion, le partager, le faire vivre a travers quelques mots, quelques pensées profondes. Témoigner et dire la vérité sur ce qui se passe dans la tête, non pas de toutes les femmes, mais d'une femme en particulier. Que se passe-t-il lorsque cette femme mariée de 40 ans se lance dans des ébats amoureux et passionnés, lorsqu'elle décide de réveiller sa libido et se lance dans l'échangisme, lorsqu'elle fantasme... a quand remonte cet erotisme? Dans les romans tout est beau, ici, il y a aussi des maladresses. Que se passe-t-il vraiment dans la chambre et dans la tête d'Annelie? Pourquoi son mari ne lui suffit plus ? Comment recours t'elle à une aide extérieure réelle ou imaginaire? Amis voyeurs j'espère vous faire vivre des moments d'érotismes intenses, d'exhibition et de libertinage... Des mots qui laisseront libre cours à l'imagination... A bon entendeur....



samedi 3 avril 2010

ch.11 éjaculation féminine


Annelie se sent bien seule en ce week-end de pâques, son mari ne lui fait plus envie et pourtant ses désirs sont toujours aussi puissants. Annelie décide de se faire une petite séance de douceur, Nicolas lui manque énormément, elle veut fermer les yeux et le sentir présent, le sentir en elle. Son désir est si fort ce jour qu'elle décide de sortir ses deux jouets; le godemiché que son mari lui a offert et l'eroscillator que son amant lui a offert. Elle a envie d'une pénétration anale, vaginale et d'une stimulation du clitoris en même temps.... elle a envie d'une apothéose qui lui fera oublier sa solitude, son manque de l'autre. Annelie s'étend sur une serviette a même le sol, elle place l'embout pour plaisir anal sur son eroscillator. elle pose délicatement du lubrifiant sur son clitoris, ses lèvres et son anus. Elle s'empare du gode et commence a se caresser avec. Du clitoris a l'anus, l'objet du désir glisse gracieusement.. elle insiste sur l'entrée de son vagin, elle y entre la tête du jouet qu'elle ressort aussitôt et l'entre de nouveau. L'excitation monte. Elle met le gode en mode vibration douce désormais et continue de le faire glisser sur son sexe. jambes écartées elle savoure et d'un seul coup, elle aurait aimé par surprise, mais il n'y a guère de surprise quand on joue seul, d'un seul coup donc elle se pénètre avec force. Son souffle se bloque. elle commence un va et vient dans son vagin, la tête du gode frotte et vibre contre son point G, elle aime cette sensation intense. elle pose le gode un instant et s'empare de l'eroscilator. Elle se pénètre doucement l'anus d'une perle puis de deux, trois, quatre, elle le fait aller et venir délicatement, puis le met en vibration lui aussi. Les vibrations se ressentent contre la paroi de son vagin qui appelle a grand cri plus de stimulation. Elle se saisit de nouveau du gode en vibration et se pénètre des deux en même temps.. le plaisir est intense mais la position peu confortable. Elle se met a quatre pattes, s'assied sur le gode en vibration forte et se pénètre de l'eroscillator en même temps; elle devient folle de plaisir, elle voudrait que Nicolas soit la, qu'elle le chevauche et qu'il la pénètre du gode ou de l'eroscillator en même temps, ou qu'un autre homme soit la avec Nicolas pour s'occuper d'elle... elle monte et descend, ce va et vient n'en finit pas, elle voudrait que ça dure toujours... elle en oublie tout... son clitoris délaissé jusqu'à lors la supplie, elle change l'embout de son eroscillator et alors qu'elle va et vient frénétiquement sur son gode en vibration, la moustache du légionnaire vibre et chatouille la zone érotique de son clitoris, elle souhaiterait avoir 3 mains!!!Non, elle souhaiterait que Nicolas soit la! Annelie a genoux a envie de crier de plaisir, le rythme devient frénétique, elle se met en apnée et part dans un orgasme très violent , encore dans cet autre monde, elle sent glisser le long du gode jusqu'à sa main, un liquide chaud et abondant qui ne semble plus s'arrêter de couler. elle retire le gode et se caresse de ce liquide chaud ça l'excite de nouveau, c'est la première fois qu'elle éjacule seule.... encore le souffle court elle se caresse de nouveau, sans objet cette fois, juste de ses mains... ses doigts glissent et son clitoris encore gonflé se gorge de plaisir de nouveau. Elle se lève en ne cessant de se caresser, les jambes raides et écartées, elle se penche en avant sur le lavabo.... les cercles et petites tapes qu'effectuent ses doigts l'envoient de nouveau dans un plaisir intense, dans une hauteur dont elle ne voudrait plus jamais redescendre. elle crie cette fois et alors que ses cuisses se resserrent l'une contre l'autre emprisonnant sa main, Annelie pense a Nicolas et à quel point il lui manque, a quel point elle aime baiser avec lui et comme son absence lui pèse....



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire