Nombre total de pages vues

Introduction

Le souvenir s'efface, se transforme, les écrits restent. Je voulais témoigner d'un moment de vie, un moment de passion, le partager, le faire vivre a travers quelques mots, quelques pensées profondes. Témoigner et dire la vérité sur ce qui se passe dans la tête, non pas de toutes les femmes, mais d'une femme en particulier. Que se passe-t-il lorsque cette femme mariée de 40 ans se lance dans des ébats amoureux et passionnés, lorsqu'elle décide de réveiller sa libido et se lance dans l'échangisme, lorsqu'elle fantasme... a quand remonte cet erotisme? Dans les romans tout est beau, ici, il y a aussi des maladresses. Que se passe-t-il vraiment dans la chambre et dans la tête d'Annelie? Pourquoi son mari ne lui suffit plus ? Comment recours t'elle à une aide extérieure réelle ou imaginaire? Amis voyeurs j'espère vous faire vivre des moments d'érotismes intenses, d'exhibition et de libertinage... Des mots qui laisseront libre cours à l'imagination... A bon entendeur....



lundi 6 septembre 2010

ch.15 visite chez le gynéco, une heure top chrono


Malgré que son mari soit en visite au domicile conjugal, les amants se retrouvent à l'hôtel du centre. Annelie ne pouvait pas attendre encore une semaine, elle ne veut plus attendre. Elle est si bien avec lui, si calme... Elle sait qu'aujourd'hui elle va évacuer toute l'agressivité qui la ronge, elle va se défouler et expulser la peine et la souffrance que les commentaires de son mari lui procurent.
Avant de partir de chez elle, elle envoie un message à Nicolas le prévenant qu'elle est très très excitée et qu'elle ne portera pas de culotte, pour l'exciter lui aussi, lui donner envie de la retrouver, de la prendre dans tous les sens.


Elle arrive devant l'hôtel en voiture, Nicolas est déjà la, il l'accompagne jusqu'au parking qu'elle ne connaît pas encore. Au deuxième sous sol le parking est désert et très sombre, un peu lugubre même. Elle se sent agitée, elle a envie de le prendre dans sa bouche là dans la voiture mais il n'a pas l'air d'en avoir envie. N'est il pas excité ou au contraire trop excité pour commencer quelque chose dans la voiture? Annelie a parfois taillé quelques pipes en voiture, mais jamais rien de plus. Et oui, encore une lacune à combler...mais ce ne sera pas pour aujourd'hui, elle en a bien peur.
Ils se rendent à l'hôtel, chambre 403... A l'ouverture de la porte, agréable surprise, il y a une table d'osculation gynécologique dans un coin de la chambre, les lumières sont tamisées rouges, des miroirs ornent tous les murs. L'ambiance est très érotique... Ça commence bien.... à l' évidence, Nicolas demande à Annelie de s'installer pendant que le docteur prépare ses instruments... Bon dieu que c'est excitant! Elle s'installe sur le bord de la table et place ses jambes dans les étriers prévus à cet effet. Bizarrement elle se sent gênée, très très excitée mais gênée. La même gêne à ne pas savoir où regarder quand elle est chez le gyneco, le vrai! Nicolas s'approche, la regarde ,il apprécie le fait que son clitoris soit bien dégagé de tout poil. Il la touche et la doigte...dans tous les sens... Drôle de gyneco... Il met dans la bouche d'Annelie les doigts qu'il retire de son vagin, il frotte son sexe contre ses lèvres vaginales et contre son clitoris... Il la pénètre... Les choses qu'il lui fait sont dignes d'un très bon amant mais pas d'un gyneco... Ils en ont à apprendre pour satisfaire leur clientèle féminine ces gyneco...
Annelie est très excitée et jouit très fort plusieurs fois, cette position est très confortable, mais elle n'est pas sûre d'aimer tant que ça cette situation, elle se sent coincée. Le plaisir à répétition l'asphyxie, elle a l'impression de délaisser son amant, elle n'a aucun moyen de le toucher, de l'embrasser, de le lécher... cependant, elle jouit à nouveau quand son amant, émet l'hypothèse de l'attacher la prochaine fois....Elle prefere quand il se positionne à ses côtés et non plus entre ses cuisses car elle sent son contact, elle a beaucoup aimé le regarder dans la glace la lécher, elle a adoré le regarder la pénétrer mais elle aime encore plus quand il l'embrasse et la caresse ou la pénètre en même temps.... Toujours est il, la situation est si excitante qu'Annelie ,orgasme après orgasme ne parvient plus à redescendre, elle n'en peut plus, son corps n'en peut plus, elle transpire, son clitoris est à l'agonie, son cœur bat très vite et très fort, son souffle est irrégulier elle a du mal à calmer sa respiration. Nicolas continue, encore et encore, ce temps, court en temps réel lui semble durer, durer... Serait ce le plaisir éternel? Elle supplie Nicolas, elle n'en peut plus... Si seulement elle pouvait trouver un moyen de prendre Nicolas dans ses mains....le toucher... et surtout prendre une pose!
Elle se lève, ils s'embrassent puis elle s'agenouille, enfin elle peut lui donner du plaisir ... Elle le lèche de bas en haut le long de sa verge tendue de la pointe de sa langue, lui massant gentiment les testicules en même temps. Puis l'englouti tout au fond de sa gorge, elle le savoure, elle voudrait lui donner aussi un plaisir infini. La fellation continue lorsque Annelie réalise que dans l'empressement de retrouver son amant elle avait oublié son téléphone dans la voiture. Il faut aller le chercher..elle aurait voulu ne pas devoir y aller et continuer de s'occuper de Nicolas. Nicolas semble ravi d'une petite pose, il s'allonge sur le lit, toujours en érection et annonce qu'il va se caresser en l'attendant. Qu'il l'attende, trépigne Annelie... elle part vite pensant à lui entrain de se masturber, elle sent l'air sur son sexe humide sous sa jupe sans culotte. La voiture semble si loin! Elle revient vite et le retrouve dans la même position mais curieusement entrain de regarder des dessins animés mais toujours en erection ... Le porno qui passait à la télé ne lui plaisait pas... Elle aimerait un jour baiser avec lui tout en regardant un porno à la télé, une fois elle avait fait ça avec son mari, et à son étonnement ça l'avait beaucoup excitée. Mais à tout bien y réfléchir, a t'elle besoin de plus d'excitation avec Nicolas? Peu importe, Annelie revient à la chambre et se jette sur lui, encore habillée, il la veut nue, elle se déshabille à la hâte et le caresse de nouveau. En regardant dans le miroir au dos du lit, elle voit le reflet du miroir d'en face, celui que Nicolas regarde alors qu'elle le dévore: son derrière bien en l'air, la courbure de son dos et sa tête enfouie sur son pénis. Plutôt beau spectacle...Elle écarte un peu plus les cuisses et cambre plus ses reins pour qu'il puisse aussi voir son sexe. L'envie lui prend de rester là à se faire sucer et à la prendre par derrière en même temps... Difficile pour un seul homme d'être à deux endroits en même temps, mais Annelie aime cette perspective... Peut être devront ils penser à avoir la compagnie d'un deuxième homme un jour....ce serait une autre première pour annelie...mmmm tailler une pipe en se faisant prendre en doggy... Quelle idée excitante!!!!! Elle remonte le long de Nicolas, ils s'embrassent fougueusement, il la rend dingue, complètement dingue...
Elle s'assoit sur lui, elle aime le chevaucher, elle aime toutes les positions mais elle sait qu'il apprécie énormément qu'une femme lui fasse l'amour. Elle le sent en elle, elle monte et descend, puis elle glisse légèrement et s'assoit entre ses cuisses, toujours pénétrée de sa verge dure, les mouvements de bassin lui donne un plaisir intense puisque la tête de son pénis frôle son point G à chaque fois. Elle s'assoit de nouveau sur lui et accroupie monte et descend doucement, puis bascule son bassin d'avant en arrière. il lui pince les seins, elle se regarde dans le miroir le chevaucher et elle part. La tête en arrière, les veines du cou saillantes, elle bloque sa respiration et jouit très fort une fois encore. Comment fait il pour résister? Elle s'allonge à ses côtés. Il lui avoue qu'il la trouve dangereuse, Annelie ne comprend pas bien ces mots mais il en à l'air satisfait. Pourquoi dangereuse? Pour sa santé? Ou bien tomberait il amoureux? Ils s'embrassent de nouveau tout en se caressant violemment. Il lui met des claques sur le sexe pour l'exciter, puis il se lève et va chercher quelque chose...
Il revient avec un anneau vibrant il descend entre les cuisses d'Annelie et recommence à la lécher. Il fait vibrer l'anneau sur sa vulve, en elle, sur son clitoris. Son corps entier vibre, elle est ailleurs, partie dans son propre plaisir elle commence à en oublier tout le reste . Elle jouit encore et encore, elle a l'impression de tenir le coup mais elle ne se rend pas compte de son état avancé d'épuisement. Son esprit est ailleurs, seul son corps continue à réagir au plaisir, il n'y a plus que le plaisir qui compte. Les amants continuent en 69 puis Annelie s'occupe de Nicolas de nouveau. A plat ventre sur le lit alors qu'il gît sur le dos, elle se dit que ça pourrait être plus facile d'atteindre avec sa langue certains endroits s'il s'asseyait sur la table de gyneco... Mais il refuse, alors elle continue ainsi, et au fond ce qui compte c'est qu'il y prenne du plaisir. Alors il lui dit qu'il aurait aimé la regarder baiser avec une autre femme sur la table du gyneco ... Il va vraiment falloir qu'elle décide Rose ou bien qu'elle trouve une autre femme... Elle aimerait que Nicolas l'aide dans cette recherche mais en même temps elle est terrifiée à l'idée qu'il lui ramène une ex... Elle aurait du mal à supporter cette rivalité, elle risquerait de tout gâcher....elle le veut à elle, la pensée de le partager lui donne envie de le baiser encore plus fort... Il place l'anneau autour de son pénis, elle le chevauche sauvagement. Les vibrations, son sexe dur...mmm que de plaisirs! Lorsque Nicolas lui demande de le faire jouir, elle part dans un orgasme intense et n'arrête plus, elle se souvient d'un commentaire de Nicolas lui disant:" c'est la que tu aurais besoin d'un autre homme"...rien d'autre...Au moment où leurs corps se retrouvent, Annelie a honte, elle se demande si elle l'a fait jouir, elle est incapable de le dire, complètement absorbée par son propre plaisir elle en a peut être négligé Nicolas, a t'il joui? Lorsqu'elle lui posera la question plus tard il répondra dans l'affirmative riant et lui demandant si elle plaisante. Annelie est épuisée, complètement vide. Elle sent la fatigue monter, Nicolas se moque en lui demandant à quelle heure il doit la réveiller. Il n'a pas l'air fatigué, mais plus tard il lui avouera qu'il va lui falloir prendre des vitamines si ça continue comme ça. Elle rit. Elle aime sa présence, ils sont si complices, elle se sent si calme et détendue avec lui, avec le regard qu'il pose sur elle, elle se sent séduisante et même jolie parfois. Nicolas se dirige vers la douche, elle sent la fin de leur moment de complicité arriver, elle aime de moins en moins ce moment surtout lorsqu'elle sait qu'elle devra attendre plusieurs jours avant de le revoir, de l'embrasser ou de le toucher. Une fois habillé, Nicolas redevient l'homme marié. Ils ne se touchent plus, ne s'embrassent plus. Annelie rentre chez elle exténuée, elle devra affronter son mari de nouveau, mais elle se sent très calme et heureuse. Il va peut être falloir penser à ralentir le rythme, ces relations deviennent épuisantes. L'intensité est telle... ça devient dangereux....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire